Concert
Q-Tip

Lieu: Elysée Montmartre, Paris.
Date: Lundi 9 Mars 2009.



9 Mars 2009, c'est la première fois que Q-Tip se produit en solo sur une scène française, cela méritait bien que l'on s'attarde brièvement sur ce qui fut l'événement rap de ce début d'année.
Pourtant au départ ça n'était pas gagné d'avance, avec tout d'abord le prix qui a été rédhibitoire pour nombre d'entre nous. Ne polémiquons pas sur les pourquoi d'une telle somme, et Garance Production peut nous sortir tous les arguments qu'elle veut, 45 ça reste super cher.
Deuxièmement le Warm Up, assuré par DJ Cam, qui nous enchaîne comme il peut ses mp3 quand ces derniers veulent bien lui obéir. Pas de surprise dans la sélection, pas de mixs non plus, juste un mec qui a la chance de ne pas avoir payé son entrée et qui pourra faire une photo avec Q-Tip.
Vient ensuite la première partie qui a été confiée à The Heavy et sa chanteuse qui pourrait être un condensé de Cyndi Lauper, JJ Fad et Madonna. C'est le genre de première partie qui vous fait espérer que chaque titre sera le dernier, et surtout qui vous fait dire que les gens qui sont présents dans le public ont tous un coté Native Tongues. Pas une bouteille lancée, ni même des flyers pour leur demander de plier bagages, il y en a même qui applaudissent, c'est dire s'ils sont gentils les fans de Q-Tip. A la fin de leur show la tentation, facile avouons-le, de dire que ce groupe porte vraiment bien son nom, tellement c'était relou, est grande mais justifiée.
C'est à ce moment là que tout le monde retient son souffle, l'Élysée Montmartre est plein à craquer, les filles sont nombreuses, mais ça on s'y attendait et on ne s'en plaint pas. C'est Gilles Peterson qui vient introduire Q-Tip et enfin ouvrir le bal!
The Abstract fait son entrée accompagné de ses 5 musiciens et de Statik Selektah aux platines. C'est alors parti pour plus d'une heure et demie de concert où le MC nous emmène où bon lui semble, et ce malgré les quelques problèmes de micro au départ. Les titres s'enchaînent, pas de temps mort, Q-Tip donne tout ce qu'il a et offre un cours magistral sur l'art et la manière de tenir une scène. Pas de point d'orgue dans cette soirée car tout était parfait, des jeux de scène au public, il ne manquait rien.
Loin de se reposer sur ses acquis il passe allègrement de sa période A Tribe Called Quest aux titres de son dernier album. Celui-ci prend d'ailleurs une toute autre dimension sur scène, beaucoup plus funky et dansant. Ça n'est pas un hasard si le public se surprend à danser et ne se contrôle plus. Q-Tip n'est pas qu'une voix, un Flow et des productions, c'est un ambianceur, un peu à l'image d'un DJ qui maîtrise la foule. "On est lundi soir mais on va la faire comme si on était samedi soir" son objectif est dit, et élégamment atteint. Le sourire est sur toutes les lèvres, les yeux brillent comme ceux des mômes chez Disney, l'alchimie entre Q-Tip et son public fonctionne à merveille. Tout comme KRS-One dans ce même lieu, John Davis s'offre un bain de foule durant le titre 'Life Is Better' qui sera l'hymne de cette soirée scandé par tout le public.
9 Mars 2009, la crise est là et s'installe, Q-Tip lui amène sur Paris une énergie et une fraîcheur printanière qui l'espace d'un temps arrive à nous convaincre que "Life Is Better"!


Morceaux joués durant le concert:
Shaka
Verses From The Abstract
Fever
God Lives Through
Move
Let's Ride
We Fight/We Love
Sucka Nigga
You
Mt. Airy Groove
Dance On Glass
Find A Way
Bonita Applebum
Electric Relaxation
Scenario
Check The Rhyme
Getting Up
Vivrant
Award Tour
Life Is Better
Can I Kick It?







Article de Bachir
Photos de Marielle
Mars 2009

Articles

News

Chroniques

Interviews

Audios

Recherche

Vous recherchez quelque chose en particulier ?

Copyright 2000-2008 Hiphopcore.net