Portrait
Dilated Peoples



"All Movements Begin Underground". C'est ce qui est inscrit sur la pochette de l'album "The Platform" de Dilated Peoples. Le trio composé de Evidence, Rakaa Iriscience et DJ Babu est devenu depuis quelques années une référence du mouvement Hip-Hop underground de la côte ouest et commence à se faire connaître du grand public. Portrait d'une 'Expansion Team'…

Au départ composé du rappeur Rakaa Iriscience (qui avait commencé par être DJ) et du MC-Producteur Evidence, le groupe prend forme en 1992 à Los Angeles (en effet contrairement à ce que beaucoup pensent ils ne sont pas originaires de la Bay Area). Les 2 membres se rencontrent grâce au graffiti en 1991 puis se retrouvent plus tard au Hip-Hop Shop, lieu fréquenté par les freestylers où ils forgent leurs premières armes. En 1997, ils sont rejoints par DJ Babu (des World Famous Beat Junkies) déjà réputé pour ses performances dans les battles de DJ's et forment ainsi les Dilated Peoples : "As we are all individuals, we all have our own crews and our own people, so it's like, a group of different people... a group of different groups of people, I should say" répond Iriscience quand on lui demande la signification du nom du groupe.

Il existe deux versions de la rencontre entre les deux membres originels et leur DJ. Les deux partenaires auraient écoutés une cassette du DJ (intitulée "Comprehension") et auraient été tellement impressionnés par la qualité de celui-ci qu'ils l'auraient immédiatement contacté pour qu'il intègre le groupe, ce qu'il accepta. D'autre part Babu aurait rencontré Evidence sur un festival Hip-Hop durant lequel le MC aurait transmis un de leur maxi pour qu'il le diffuse sur la radio sur laquelle il bossait : L.A.'s 92.3 The Beat puis après quelques rencontres Babu aurait intégré le groupe d'abord pour la scène puis pour assurer les scratchs sur les maxis et enfin devenir le DJ attitré. Ce qui est certain est qu'avant cela le duo avait était l'auteur d'un 1er album qui aurait du sortir sur Immortal Records, label qu'ils avaient rejoints par l'intermédiaire de DJ Lethal (Limp Bizkit et ex-House Of Pain) mais qui pour de sombres problèmes n'était jamais arrivé dans les bacs.



Leur premier maxi (contenant les morceaux '3rd Degree', 'Global Dynamics' et 'Confidence') est sorti en 1997 chez ABB Records le label de Beni B, label qu'ils connurent quasiment dès sa création par l'intermédiaire de Defari (proche de Beni B). Le premier enregistrement du label fut d'ailleurs un maxi de Defari produit par Evidence. Le groupe forge alors des connexions avec de nombreux autres acteurs de la scène locale, à L.A et dans la Bay Area : The Alkaholics, Defari, King Tee, LootPack (du Likwit Crew) etc, et réalise des premières parties pour Soul Assassins. Evidence se fait également remarqué en solo en tant que producteur pour Swollen Members ou Aceyalone qu'il avait rencontré en 1996 au Canada.

Après de nombreux maxis qui les révélent comme 'The Platform' ou le désormais classique 'Work The Angles', le groupe finit par sortir son premier album intitulé "The Platform" en Mai 2000 chez ABB/Capitol, ABB distribuant le support vinyl (car le groupe tient à garder un lien avec les DJ's qui forment la base du mouvement). Les beats sont efficaces et les scratchs de Babu sont omniprésents. Le groupe est essentiellement épaulé par des proches de L.A et de la Bay Area : B-Real, Tha Alkaholics, Defari, Phil da Agony, Planet Asia, Everlast et Aceyalone, cependant beaucoup comparent leur son aux travaux de la East Coast car le grand public ne connait que le Hip-Hop de L.A sous la forme du gangsta rap.

Un an plus tard sort "Expansion Team" : le second album du groupe. Le single 'Worst Comes To Worst' est au même titre que 'Clockwork' un des morceaux phares de l'opus, 'Live On Stage', 'Proper Propaganda', ou 'Pay Attention' sont également à classer parmi les meilleurs morceaux. En plus des habitués : The Alchemist (Soul Assassins), Joey Chavez, Evidence, Babu lui-même, Premier (rencontré à l'occasion du projet "Lyricist Lounge 2"), ?uestlove (The Roots), les Beatminerz et Juju (Beatnuts) proposent des beats variés évitant ainsi de tomber dans la monotonie et la répétition, à laquelle l'on aurait pu s'attendre suite au premier opus. Les scratchs sont toujours très présents, les beats sont bons et les flows efficaces. Certains titres s'inscrivent dans la continuité cependant l'opus ne sent pas le réchauffé car le groupe a évolué et on peut dire que les flows aussi se sont améliorés, on retrouve en featuring Guru, Tha Liks, Black Thought ou encore les Beat Junkies. L'écriture est métaphorique (voir traduction de 'Clockwork') et les textes ont selon les dire de leurs auteurs "un côté à la fois freestyle et poésie socio-politique".

Les Dilated Peoples ont récemment crée un label : Expansion Team du même nom que leur LP, c'est principalement un cadre pour le groupe mais la structure a quand même sortie un projet de Joey Chavez : "Original Structure". Comme l'indique son nom c'est dans un concept de croissance, de développement, d'élargissement de son public qu'elle a été créée.

En sport, Expansion Team est l'expression utilisée pour décrire une équipe qui passe dans une division supérieure, n'est ce pas le cas des Dilated Peoples depuis la sortie de leur second opus ?

Dext
Mai 2002

Articles

News

Chroniques

Interviews

Audios

Recherche

Vous recherchez quelque chose en particulier ?

Copyright 2000-2008 Hiphopcore.net