Portrait
Del The Funky Homosapien



Né à Oakland en 1972, Terel Delvon Jones de son vrai nom commence à écrire ses premières rimes avec son cousin Ice Cube à l'âge de 18 ans. Del désireux de voler de ses propres ailes se lance alors dans son premier projet solo avec comme compagnon d'arme son célèbre cousin. Après une signature sur la major Elektra/Asylum, son premier album voit le jour "I Wish My Brother George Was Here" avec l'aide d'Ice Cube qui co-produit cette première pépite sur laquelle Del se distingue déjà par un hip hop rythmé d'humour, toujours festif, à l'heure où un Gangsta Rap beaucoup plus pessimiste et violent connaît ses plus belles heures. L'album fait également l'unanimité des critiques, obtenant une promotion assez conséquente notamment grâce au tube 'Mistadabolina' et ses diffusions régulières sur les radios du pays. Mais l' "homosapien funky" évolue encore dans l'ombre de son cousin quand tout le monde à encore sur les lèvres le "Straight Outta Compton" de NWA sortit en 1988.

Sur "No Need For Alarm" daté de 1994, le bonhomme se construit sa propre identité : plus de Ice Cube à la production, Del prend les commandes avec Casual et Domino en intégrant des sonorités plus aventureuses comme sur le sombre 'Catch A Bad One' et sa boucle de contrebasse mélancolique. Del délaisse le g-funk de ses débuts pour ses premiers pas dans un hiphop dit "expérimental", une évolution musicale qui se révèlera d'ailleurs assez déroutante pour l'audience établie sur la côte ouest. Malgré ses qualités avérées "No Need For Alarm" est bel et bien un échec commercial, entraînant une rupture inévitable entre Del et Elektra.



Commence pour lui la voie de l'indépendance, il fonde alors avec Souls Of Mischief, Casual et Domino le label/collectif Hieroglyphics sur lequel il sort "Future Development" balancé uniquement sur le site des Hieroglyphics et lors des sorties des concerts. Cet album consistant en terme de qualité mais moins cohérent musicalement que les précédents opus laisse présager une mutation artistique qui se matérialisera réellement sur "Both Sides Of The Brain". Sur son quatrième album Del atteint un nouveau pallier sur des sonorités plus électroniques. Authentique Mc robotique, Del fan de jeux vidéo n'hésites d'ailleurs pas à les sampler et à en faire l'apogée comme sur 'Proto Culture' :

I play games by Capcom with a power glove strapped on O ; N any platform, I don't spend my dough on Phat Farm
Video games, I got many to play
Before my life expires ; fufill my desires."


Del impressionne notamment sur ce nouvel album par sa façon de poser sur le beat : son flow digne d'un alcoolique après la tournée des bars, savamment mélangé à ses rimes hilarantes font de lui un personnage hors normes dans le paysage hip hop. Mais le natif de la Bay Area est loin d'en être à son dernier coup de maître.



En 2000, Del signe avec Dan The Automator et Kid Koala un des plus grand "albums concept" jamais réalisé avec "Deltron 3030", sublime épopée futuriste où hiphop et science-fiction font bon ménage, subissant encore aujourd'hui la comparaison avec le must-have "Dr Octagon" de Kool Keith. "Deltron 3030" n'en reste pas moins un chef d'œuvre incontournable soulignant la polyvalence du personnage pouvant chevauché aussi bien les productions funky estampillée "West Coast" que les délires intergalactiques de Dan "The Automator" Nakamura.

L'année suivante, on retrouve avec surprise Del et le producteur américano-japonais sur l'album éponyme du groupe "Gorillaz", succès incontestable dans le monde de la musique électronique (avec notamment le tube 'Rock The House' où Del s'illustre brillement) en mélangeant habilement Pop, Rock et Hip-Hop.

Del, mic controler insolite et extravagant, a su évoluer tout au long de sa carrière en proposant un hip hop alternatif saupoudré d'humour et de lucidité mais à l'instar d'un Kool Keith, Del reste aujourd'hui sur la triste liste des artistes sous quotté n'ayant jamais obtenu le succès mérité. En 10 ans, Del se sera construit un blason doré avec des collaborations hétéroclites allant de Souls Of Mischief à El-P en passant par Handsome Boy Modeling School, Swollen Members, les Digital Underground ou encore Eligh. Seulement une minorité d'artistes dans le monde du hip-hop peuvent se targuer d'une discographie aussi fouillée et irréprochable, Del entre indubitablement dans ce cercle très fermé. A l'heure actuelle le membre le plus fou des Hieroglyphics se fait encore désirer, espérons un nouvel album solo très rapidement, on n'en peut plus d'attendre...

Metalik
Avril 2003

Articles

News

Chroniques

Interviews

Audios

Recherche

Vous recherchez quelque chose en particulier ?

Copyright 2000-2008 Hiphopcore.net